Accueil

Plate-forme Produire et conserver en partenariat

Date de mise à jour : 1 septembre 2016

Dans le cadre de ce dispositif créé en 2007 en partenariat avec deux universités du Zimbabwe et le CNRS, le Cirad s'intéresse aux aires protégées et à leurs périphéries en Afrique australe, avec l'ambition de faire coexister production agricole et conservation des ressources naturelles pour le bénéfice des communautés rurales. En 2009, le Cirad l'a validé comme l'un de ses dispositifs prioritaires en Afrique.

Objectif général

Contribuer au développement durable, à la conservation de la nature et à l'amélioration des conditions de vie des populations rurales en Afrique australe, de trois manières :

  • Renforcer les capacités nationales de recherche.
  • Favoriser les approches multidisciplinaires.
  • Mettre en synergie les institutions de recherche et de formation supérieure.

Activités de recherche

Les recherches relèvent d'un programme centré sur les interfaces "vie sauvage - vie domestique" ; elles traitent de questions relatives à la conservation et au développement et liées à trois des principaux axes de recherche identifiés par le plan stratégique du Cirad (Axes 1, 4 et 6). Ces activités sollicitent prioritairement des approches multi-disciplinaires et ont été regroupées sous quatre intitulés :

  • Santé animale
  • Ecologie
  • Gouvernance des ressources naturelles
  • Conservation et agriculture

Membres institutionnels

  • Université nationale des sciences et techniques (NUST, Zimbabwe)
  • Université du Zimbabwe (UZ, Zimbabwe)
  • Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS, France)
  • Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (Cirad, France)
  • Ambassade de France au Zimbabwe (Amba-France)

Après une période consacrée au renforcement du partenariat dans le contexte local et national, la plate-forme cherche maintenant à étendre ses collaborations aux autres pays d'Afrique australe avec lesquels le Zimbabwe partage la gestion de parcs transfrontaliers (TFCA), en particulier l'Afrique du Sud, le Botswana, le Mozambique et la Zambie ( projet RenCare ). Des contacts ont également été pris avec le Kenya pour des échanges d'expérience.

Organisation 

La plate-forme de recherche Produire et conserver en partenariat (RP-PCP) a été formellement constituée en 2007 et reconduite par ses tutelles après chaque évaluation externe et indépendante. Un accord encadre le fonctionnement de la plate-forme. Il a été signé en 2007 par les représentants des quatre institutions scientifiques partenaires (Cirad, CNRS, NUST et UZ), et l'Ambassade de France au Zimbabwe, et renouvelé par deux fois en 2010 et en 2015. Cet accord précise en particulier le rôle du Conseil d'administration dans les orientations stratégiques de la plate-forme et celui du Comité scientifique dans la mise en oeuvre et le suivi des activités de recherche et de formation.

Conseil d'administration

  • Président : SE Laurent Delahousse, Ambassadeur de France au Zimbabwe
  • Partenaires : Pr L. Nyagura (V.C. UZ), Pr L.R. Ndlovu (V.C. NUST), Dr Jean Albergel (Représentant régional CNRS/IRD), Dr Jacques Lançon (DR AFORA, Cirad)

Comité scientifique

  • Président : Pr Eddie Mwenje (Courriel)
  • Coordinateurs : Dr Prisca Mugabe (Courriel) et Alexandre Caron (Courriel)
  • Animateur transversal : Dr Hervé Fritz (Courriel) et Michel de Garine-Wichatitsky (Courriel)
  • Santé et environnement : Dr Gift Matope (Courriel) et Laure Guerrini (Courriel)
  • Conservation et agriculture : Dr A. Murwira (Courriel)
  • Ecologie et durabilité : Pr Shaki Kativu (Courriel) et Dr Daniel Cornélis (Courriel)
  • Gestion des ressources naturelles et institutions : Dr B.B. Mukamuri (Courriel) et Lerato Nare (Courriel

Date de mise à jour : 1 septembre 2016

Cookies de suivi acceptés