Accueil

Afrique orientale

Date de mise à jour : 18 juin 2016

La partie orientale de la région Afrique orientale et australe (AFORA) comprend huit pays anglophones – Erythrée, Ethiopie, Kenya, Ouganda, Somalie, Soudan, Rwanda et Tanzanie - et deux pays francophones – Burundi et Djibouti. Par sa relative stabilité politique et son poids économique, le Kenya est au coeur d'un ensemble très hétérogène au plan géographique et politique, et traversé par de longs conflits.

Contexte et enjeux

La population d'Afrique de l'Est, majoritairement rurale et pauvre, est en augmentation constante et son alimentation constitue un enjeu prioritaire dans plusieurs zones régulièrement touchées par la sécheresse, surpeuplées ou en conflit ; mais aussi dans certaines grandes métropoles, comme Nairobi. Dans les régions d'altitude, forêts, sols et cours d’eau se dégradent et les risques environnementaux sont aggravés par le changement climatique. Dans les grandes régions d'élevage, le contrôle des grandes épizooties et des maladies émergentes sont des préoccupations majeures, notamment en Ethiopie, en Somalie, et au Soudan. Enfin, les besoins énergétiques croissants constituent un autre enjeu majeur en regard de la disparition des ressources forestières, de la croissance économique et de l’augmentation de la population.

Principaux domaines d'intervention

Les activités de recherche du Cirad en Afrique orientale sont essentiellement focalisées sur l'analyse et l'amélioration des pratiques agricoles dans une perspective de durabilité : productivité accrue, meilleur respect de l'environnement et de la biodiversité, ouverture au marché. Elles portent par exemple sur :

  • la gestion durable du café ( Fiche café (en français) );
  • les pratiques de gestion de la diversité génétique ;
  • la promotion de pratiques maraîchères plus respectueuses de l'environnement ;
  • les prévisions climatiques localisées ;
  • les techniques d'agriculture de conservation ;
  • les filières d'élevage ;
  • l'analyse d'initiatives de développement agricole.

Le Cirad supervise également un réseau de laboratoires produisant des vaccins pour le contrôle de maladies négligées du bétail.

Localisation, hébergement des équipes

Les équipes du Cirad conduisent de nombreux projets en collaboration avec les institutions kenyanes ou internationales de recherche, au premier rang desquelles des centres nationaux. La Direction régionale du Cirad est hébergée par l'ICRAF à Nairobi et, au début 2015, six agents du Cirad sont affectés au Kenya pour relayer ces collaborations sur place.

Partenaires

Dans la région, le Cirad travaille avec de nombreuses institutions nationales ou internationales de recherche agricole.

Parmi les organismes internationaux :

Parmi les organismes régionaux :

  • African Union – Interafrican Bureau for Animal Resources (AU-IBAR )
  • Association for Strengthening Agricultural Research in Eastern and Central Africa (ASARECA ) 
  • Regional Universities Forum for Capacity Building in Agriculture (RUFORUM )

Parmi les centres nationaux :

  • en Ethiopie : Ethiopian Institute of Agricultural Research (EIAR )
  • au Kenya : Kenyan Agricultural and Livestock Research Organization (KALRO ), Coffee Research Institute (CRI ), Kenyan Forestry Research Institute (KEFRI ), Kenyan Marine and Fisheries Research Institute (KMFRI )
  • en Ouganda : National Agricultural Research Organisation (NARO )

Parmi les universités :

  • en Ethiopie, Addis (AAU ), Dire-Dawa (DDU) et Haramaya (HU )
  • au Kenya, Nairobi (CAVS ), Jomo Kenyatta (JKUAT ), Egerton (EU
  • en Ouganda, Makerere (Kampala, MAK )
  • au Rwanda (Butare, NUR )
  • au Soudan, Al-Butani, Khartoum (UOFK ), Kordofan (El Obeid) et Al Gezira

Date de mise à jour : 18 juin 2016

Cookies de suivi acceptés